Nuageux

0°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 69%
Vent: SW à 28.97 km/h
lundi, 22 février 2010 19:00

Adultes ou enfants anxieux..

Faites attention à l’humeur de votre enfant. Gardez un œil sur ce qui se passe dans son petit monde. S’il devient inquiet, vous serez plus en contact avec ses émotions et vous serez plus disponible pour l’aider et comprendre ses états d’âme.
Repérez les signes d’inquiétude excessive. Votre enfant peut avoir peur d’aller se coucher et de faire des cauchemars, mais s’il se remet à avoir des comportements tels que sucer son pouce ou mouiller son lit, ce sont peut-être des signes d’anxiété. Écoutez votre enfant lors d’inquiétudes. Questionnez-le sur ce qu’il vit et comment il voit la situation. Si votre enfant semble réticent à exprimer ses peurs, utilisez le jeu pour le détendre et lui permettre de s’affirmer.
Habituez votre enfant à avoir une vie saine. Par exemple bien manger et de se coucher à heures fixes. En plus, le fait de bien dormir et de manger sainement lui permettra d’être plus stable et  équilibré.  Rassurez votre enfant. S’il se pose des questions, répondez-lui tout en prenant le temps de lui expliquer les choses.
Surveillez votre propre comportement. Si vous êtes angoissé, votre enfant le ressentira et il sera anxieux lui aussi. Essayez de ne pas impliquer votre enfant dans vos problèmes.

Si l’anxiété de votre enfant est insoutenable, parlez-en à un pédiatre, il vous dirigera vers un psychologue pour enfant si cela est nécessaire.
Les thérapies cognitivo comportementales sont d’une grande aide. Apprendre des techniques de respiration ou à faire de la visualisation, faire de la relaxation musculaire, du yoga, etc. Utilisez les jeux à faire semblant et des histoires pour le préparer aux nouvelles situations auxquelles il risque d’avoir du mal à s’adapter ou qu’il pourrait craindre.  Félicitez-le quand il réussit à surmonter son anxiété. Rappelez-lui constamment qu’il y a plein de choses dont il n’a plus peur. Cela l’aidera à comprendre qu’il lui est possible de surmonter ses craintes. Incitez-le petit à petit à surmonter les événements imprévus et anxiogènes.
Tentez de modifier les comportements en gardant une maîtrise des émotions et en tâchant de ne pas trop éviter les situations. Accepter l’anxiété, la vivre et constater qu’elle est passagère. Des livres très intéressants sont recommandés comme: « la peur d’avoir peur » ou « maîtriser son anxiété ».

Marie-Josée Lépine est éducatrice spécialisée, intervenante en délinquance et étudiante en adaptation scolaire au primaire. Si vous avez des questions ou commentaires:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.