SP_WEATHER_BREEZY

0°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 56%
Vent: W à 40.23 km/h
lundi, 15 février 2010 19:00

Hyperactivité, déficit d'attention ou impulsivité?

Premièrement, soyez à l’écoute des besoins de votre enfant et essayer de voir à quand remonte l’origine de ces troubles. Accordez de l’attention lorsqu’il affiche un bon comportement plutôt que sur un comportement inadéquat.
De plus, en restant calme vous distribuez des habitudes de calme à votre enfant. Vous devez fixer des règles; votre enfant a besoin de connaître les limites. Vous l’aiderez à se contrôler en lui donnant des repères. Évitez les consignes complexes ou les demandes multiples. Assurez-vous d’obtenir son regard lorsque vous lui adressez la parole. Vous pouvez aussi demander qu’il répète les choses pour vérifier s’il a bien compris. Inscrivez-le à des activités qui nécessitent la maîtrise de son corps ou de sa concentration, afin qu’il puisse canaliser ses énergies, ce qui aura pour effet de le valoriser, de lui inculquer une discipline et augmenter l’estime de soi. D’ailleurs, augmentez l’estime personnelle de l’enfant en exploitant les situations dans lesquelles le jeune connaît du succès et en faisant un retour avec lui sur les événements positifs ou les petites réussites. Agissez avec lui comme sil était grand, encouragez l’autonomie et l’initiative de votre enfant. Amenez-le à réfléchir sur sa façon de se comporter et sur les modifications qu’il pourrait apporter.

Anticipez les événements et préparez l’enfant à adopter le comportement désiré en annonçant à l’avance ce qui est attendu de lui ainsi que les conséquences dans le cas d’un mauvais comportement. Impliquez-le dans les démarches en lui faisant repérer les comportements à modifier et indiquer les privilèges ainsi que les conséquences à imposer s’il n’affiche pas un comportement convenable. Il est préférable que les récompenses ne soient pas toutes matérielles.
Développez les habiletés sociales comme lui apprendre de nouvelles façons d’interagir avec les autres. Alterner les périodes de travail exigeantes et les tâches permettant de bouger.
Consultez  un spécialiste ou un neurologue en faisant évaluer votre enfant deux ou trois fois plutôt que de réagir à un seul diagnostic.  Ne sautez pas à la conclusion que votre enfant souffre de problème d’attention ou d’hyperactivité dès qu’il court, saute, bondit ou s’il est actif pendant des heures. Car bouger est un élément majeur et essentiel de leur développement.