Généralement clair

9°C

Chambly, Qc

Généralement clair
Humidité: 61%
Vent: W à 27.36 km/h
mardi, 10 février 2015 00:00

Domaine Valton Osiris : biologique depuis 60 ans

Les produits biologiques gagnent en popularité depuis les dernières années notamment en raison de leurs bienfaits pour la santé, mais il peut être difficile de se procurer ces produits dans les épiceries traditionnelles. Toutefois, des producteurs locaux comme Catherine Valton, copropriétaire du Domaine Valton Osiris situé à Saint-Mathias-sur-Richelieu, offrent des aliments produits dans le respect de l'environnement aux citoyens de la région.

«Mon père était convaincu que la meilleure façon de nourrir le monde, c'était avec des produits bio», affirme Catherine Valton. Il était donc à l'avant-garde en cultivant des produits biologiques dès 1955, longtemps avant l'engouement actuel pour ce genre d'aliments.

La ferme familiale, qui célèbre ses 60 ans cette année, s'étend sur quelque 50 hectares. Ce grand espace permet de cultiver une importante variété de produits. « Nous avons plus d'une trentaine de cultures différentes. Nous avons aussi cinq à neuf variétés de céréales. Les produits que nous pouvons offrir varient d'une année à l'autre», explique Catherine Valton.

Parmi les nombreux aliments cultivés sur la ferme, on retrouve des fines herbes, des pommes, des fraises, des oignons, du maïs, des pommes de terre, des citrouilles, des courges et une panoplie d'autres cultures. Le Domaine offre aussi la possibilité d'acheter des œufs, du porc ou du poulet. Il faut toutefois commander sa viande au printemps afin que la bête puisse être élevée jusqu'à l'automne. La disponibilité du porc ou du poulet peut varier d'une année à l'autre.

Pour se procurer les produits saisonniers du Domaine Valton Osiris, un marché situé sur la ferme elle-même est ouvert de la mi-juillet à la fin du mois d'octobre. Il est aussi possible d'acheter certains aliments, comme différentes sortes de farine ou des œufs, durant toute l'année en passant une commande par téléphone et en allant chercher cette dernière.

Dominique Degré