Généralement clair

12°C

Chambly, Qc

Généralement clair
Humidité: 90%
Vent: NNE à 11.27 km/h
vendredi, 21 avril 2017 09:19

Démocratie Chambly contre les stationnements payants et le développement actuel de l’ancien golf

Steeve Demers, chef de Démocratie Chambly Steeve Demers, chef de Démocratie Chambly

C’est devant une cinquantaine de sympathisants que le chef du parti municipal Démocratie Chambly, l’ancien candidat à la mairie et conseiller municipal Steeve Demers, a dévoilé les grandes lignes de son programme. C’est à la nouvelle microbrasserie Délires et Délices que, le 20 avril, il a pris position sur deux enjeux qu’il considère majeurs pour les résidants de Chambly : la tarification municipale des espaces de stationnement et le développement Chambly sur le golf phase II.

« Nous souhaitons le retrait de la tarification municipale des espaces de stationnement » a-t-il fait valoir. « Nous sommes contre le projet actuel de développement sur l’ancien golf. Nous voulons créer un milieu naturel et urbain unique sur cet espace » a-t-il expliqué.

Plus tôt dans la soirée, M. Demers avait dévoilé son engagement à vouloir créer un milieu de vie sur trois axes : la famille, l’économie et l’environnement. Il veut, entre autres, être sur la première ligne pour s’assurer que la disparition des CIT vers une autre entité se passe au mieux pour les Chamblyens dans le transport municipal. Il désire également mieux structurer et aider les organismes communautaires. Sur le plan environnemental, le chef de Démocratie Chambly veut s’arrimer à l’agenda 21 qui se veut un plan d'action pour le 21e siècle adopté dans les années 90 au sommet de la Terre de Rio de Janiero. Il souhaite aussi améliorer l’engagement de la municipalité envers les animaux.

En matière d’économie et de gouvernance, transparence et accessibilité de l’information sont ses mantras : « Vous verrez que l’information à la municipalité va circuler beaucoup mieux quand nous serons en poste ». Il désire également réduire le fardeau fiscal des contribuables et se doter d’un plan de stratégie économique. Il revient aussi sur l’importance de rebâtir des liens avec les municipalités voisines : « On ne peut pas toujours être en chicane avec nos voisins. À un moment donné il faut se consulter, se concerter et se soutenir. Quel poids avons-nous à la MRC quand les villes à l’extrémité du territoire ne se soutiennent pas entre-elles ? » s’est-il questionné.

M. Demers a martelé à quelques reprises dans la soirée que tous ces enjeux seront débattus durant la prochaine campagne électorale, mais qu’ils étaient quand même très importants dès maintenant. « Les principes et valeurs qui nous animent sont d’actualité aujourd’hui, avant les élections » a-t-il lancé devant l’assistance.

Le 1er février 2013, le conseiller municipal de Chambly Steeves Demers avait annoncé qu’il quittait le parti Action Chambly pour siéger comme indépendant. Il avait longtemps été considéré comme le bras droit du maire Denis Lavoie. Le 3 novembre de la même année, Denis Lavoie a été élu maire de Chambly pour un 3e mandat. Il avait ainsi devancé son opposant, Steeves Demers, par 648 votes pour un pourcentage de 53,75%.