Nuageux

-10°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 86%
Vent: ESE à 11.27 km/h
mercredi, 04 octobre 2017 08:02

Dernière séance du conseil municipal de Chambly annulée suite à une lettre de conseillers refusant de se présenter

Francine Guay, conseillère municipale. Francine Guay, conseillère municipale.

La séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Chambly, qui devait avoir lieu le 3 octobre à 20 h, a été annulée à la suite du dépôt d’une lettre signée par sept conseillers municipaux à l’attention du maire de la Ville Denis Lavoie.

Dans la lettre, datée du 29 septembre et signée par Sandra Bolduc, Jean Roy, Serge Gélinas, Paula Rodrigues, Marc Bouthillier (Action Chambly) ainsi que Luc Ricard et Richard Thétreault (indépendants), ils ont avisé le maire de leur absence à la dernière séance du conseil municipal avant l’élection du 5 novembre prochain.

« La raison de notre absence est qu'il est de notre devoir de dénoncer la politique-spectacle que Mme Guay fait depuis plusieurs séances et ainsi vous aviser de notre refus d'y participer. De mémoire de conseillers, jamais nous n'avons vu une pareille attitude qui ne sert en rien les intérêts des citoyens et des citoyennes de notre ville. Nous vous prions toutefois de noter que nous restons disponibles pour une séance spéciale afin d'assurer les activités de la Ville» peut-on lire dans la missive.

« Je suis maire depuis douze ans et j’ai travaillé avec 16 différents conseillers, qu’ils soient membres de mon parti, du Parti municipal Chambly ou indépendants. Il est clair que cette conseillère est la moins habile à jouer son rôle» a commenté Denis Lavoie.

La conseillère du district 8, Francine Guay, n’a pas commenté le contenu de la lettre, mais a tenu à dire : « Mon rôle est de représenter les citoyens et je vais continuer à le faire en toute intégrité et par respect pour eux ». Cette dernière s’est également questionnée sur le moment où l’annonce de l’annulation de la séance du conseil municipal a été déposée sur le site Internet de la municipalité : «Si la lettre a été signée le 29 septembre, pourquoi la séance a-t-elle été annulée que le jour même où elle devait se tenir ?»