Nuageux

0°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 69%
Vent: SW à 28.97 km/h
mardi, 19 avril 2016 07:47

Élections partielles : l’Île au foin toujours au cœur des préoccupations selon le maire de Carignan

Le maire de Carignan, René Fournier, croit que le dossier de l’Île au foin à Carignan a encore une fois été un élément central de l’élection partielle du district no 4 qui a eu lieu le 17 avril dernier dans sa ville. Selon lui, la défaite de Vicky Simms, candidate de son parti Avantage citoyen, reflète cette réalité.

« Madame Simms a mené une campagne exemplaire. Elle a été excellente. Toutefois, je pense que la mobilisation des citoyens qui s’opposent au rachat de l’île par la municipalité a été plus importante » a-t-il fait valoir, hier, au lendemain de l’élection de la candidate indépendante Diane Morneau. Cette dernière a devancé la candidate d’Avantage citoyen par 25 votes avec un total de 167 voix contre 142 pour sa rivale. Elle s’est ouvertement prononcée contre l’achat de l’Île au foin durant sa campagne.

« Nous devons travailler plus fort pour que les citoyens aient la bonne information et qu’ils réalisent à quel point ce joyau de notre municipalité doit être préservé. Nous devons démontrer que l’acquisition de cette richesse n’est rien comparé aux dépenses qu’engendreraient des inondations si cette île devait être développée pour l’habitation » a expliqué M. Fournier.

Les citoyens de Carignan refusent que la municipalité achète l’Île au foin pour la somme de 3 854 000$ afin de la préserver. C’est ce qu’ils ont fait savoir le 30 septembre dernier en allant signer un registre à la Ville. Ils ont ainsi refusé le règlement autorisant l’acquisition du lot appartenant au promoteur immobilier Mario Venafro et décrétant un emprunt à long terme au montant convenu plus les frais. M. Fournier affirme, comme à l’époque, qu’il devait demander l’emprunt total sur le registre, mais que des subventions feront baisser ce montant. « On ne l’achètera pas si on doit payer plus de 50% du prix », a-t-il à nouveau ajouté.