Généralement nuageux

6°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 62%
Vent: SSW à 22.53 km/h
mardi, 07 mars 2017 08:02

Journée internationale des femmes : Louise de Ramezay la marginale

Louise de Ramezay Louise de Ramezay

Des gens de partout à travers le monde célébreront la Journée internationale de la femme demain.  L’ONU invite tous les pays du monde à célébrer une journée pour les droits des femmes chaque 8 mars. Ici, à Chambly, nous avons décidé de rendre hommage à des femmes exceptionnelles qui ont marqué notre histoire. Quatre portraits vous seront présentés cette semaine. Notre première femme inspirante est Louise de Ramezay.

Une femme marginale au 18e siècle

En 1704, le onzième gouverneur de Montréal, Claude de Ramezay, a à sa charge plusieurs fonctions importantes dont celle de défendre la colonie contre les attaques des colonies anglaises au sud et de protéger les intérêts français dans la région environnant les Grands Lacs. Quand il meurt en 1724, criblé de dettes, il laisse dans le deuil sa femme Marie-Charlotte Denys de La Ronde, fille d’une des grandes familles de la Nouvelle-France et de nombreux enfants. Néanmoins, Ramezay leur lègue, entres autres, les seigneuries de Sorel, Ramezay et Monnoir ainsi que deux moulins, dont un érigé à Saint-Mathias. C’est sa fille, Louise de Ramezay, une femme marginale pour son époque, qui exploitera la scierie familiale.

Aux environs de 1755, elle exploite plusieurs autres moulins sur les seigneuries acquises par son père dans la région du Richelieu et habite Chambly. Rare femme d’affaires au XVIIIe siècle, Louise de Ramezay a exploité avec succès les moulins à scie dont elle avait hérité.

Par Marie-Claude Dauray.