Nuageux

-3°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 67%
Vent: SSE à 17.70 km/h
mercredi, 17 janvier 2018 08:11

Ostiguy remplacera Colborne

L'actuelle rue Ostiguy deviendra Petrozza. La rue et le parc Colborne seront remplacés par Ostiguy. L'actuelle rue Ostiguy deviendra Petrozza. La rue et le parc Colborne seront remplacés par Ostiguy.

Alors que le maire de Chambly Denis Lavoie indiquait la semaine dernière vouloir changer le nom de l’actuelle rue Ostiguy pour la rue Petrozza, en l’honneur de la famille fondatrice du restaurant Tre Colori, nous savons maintenant que le nom Ostiguy remplacera la rue Colborne et le parc du même nom.

« En plus d’honorer les bâtisseurs Petrozza, nous donnons un espace plus important au nom Ostiguy qui a une place importante dans notre histoire. En plus, nous enlevons un nom (Colborne), que nous refusons d’honorer plus longtemps » a indiqué le maire Lavoie lors d’un point de presse.

La rue Ostiguy, située directement dans le Vieux-Chambly, doit son existence et nom à la famille de Joseph Ostiguy, conseiller municipal et maire de Chambly-Bassin entre 1884 et 1889. La rue Colborne, située dans le district 5 à proximité de l’école primaire De Salaberry, commémore John Colborne qui a notamment été administrateur du Bas-Canada durant la rébellion des Patriotes. Ce dernier, surnommé le Vieux-brûlot, pour avoir entre autres, brûlé le village de St-Benoît. Il a aussi ordonné la pendaison de douze patriotes durant la deuxième insurrection de 1838.  « Avec cette décision, nous corrigeons une situation et nous honorons des citoyens qui ont marqué positivement l’histoire de Chambly », a ajouté Denis Lavoie.

L’annonce a été rendue officielle alors que le conseil municipal de Chambly en entériné la décision hier soir lors de la séance municipale du conseil.

Un nom lié au lieu

La romancière et historienne Louise Chevrier estime pour sa part que le nom de la rue Ostiguy est intimement lié à l’histoire du lieu.

« En 1862, le marchand Joseph Ostiguy achète un emplacement situé entre le bassin et la rue Bourgogne (lot 127 du cadastre de 1868), au cœur de Chambly. Il installe sur ce lot son magasin général et sa résidence dans un édifice en pierre à un étage; celui où se trouve aujourd’hui l’actuelle bibliothèque municipale. En 1907, Ostiguy & Fils sont propriétaires du  lot 123, perpendiculaire au lot 127 (ce dernier lot est riverain du bassin). Les Ostiguy tracent un chemin privé pour subdiviser le lot. Le chemin est redressé en 1922 et devient un chemin public de la municipalité de Chambly-Bassin sous le nom de rue Ostiguy» peut-on lire dans une lettre acheminée aux médias la semaine dernière. Hier soir, elle confirmait qu’elle avait l’intention de s’adresser à la Commission de toponymie du Québec afin de les informer de la situation.

De son côté, Nicolas Bourgault, propriétaire de la brasserie artisanale Bedondaine et Bedons Ronds située sur l’actuelle rue Ostiguy, n’en revenait pas : « Que l’on souligne la contribution des Petrozza à notre communauté je suis parfaitement d’accord avec ça, mais qu’on déplace une rue historique qui appartient à notre patrimoine, je n’arrive pas à le croire. »

Soulignons que ce changement de nom n’a pas été approuvé par un comité de toponymie puisque celui-ci a été aboli par la municipalité en octobre dernier. « De toute manière ce comité n’avait qu’un rôle consultatif », a commenté Denis Lavoie.

En branle

Durant les prochaines semaines, les résidents des rues concernées seront avisés par leurs conseillers municipaux et la fonction publique mettra les outils en place pour que les changements soient effectifs dans des délais raisonnables. L’opération devrait coûter entre 3 500 $ et 4 000 $ à la municipalité. Vingt et une adresses seront touchées sur Colborne alors que 37 portes seront concernées sur Ostiguy.