Nuageux

-3°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 56%
Vent: E à 17.70 km/h
jeudi, 08 novembre 2007 19:00

Ah, ferme la donc !

La semaine dernière, la Chine était rouge de colère contre le Canada. Parce qu’on a accueilli le dalaï-lama. Parce qu’on aime ce qu’il représente. Parce que c’est un leader sage et pacifiste. Mais la Chine est outrée. Elle trouve ce comportement « dégoûtant » de la part du Canada puisqu’accueillir officiellement le dalaï-lama, c’est de l’ingérence dans ses politiques internes. Le dalaï-lama ne doit pas être reconnu. Il doit être considéré comme un traître et un terroriste aux yeux de tout ceux et celles qui disent respecter la Chine. Parce qu’il est le leader spirituel des Tibétains. Parce qu’il dirige un régime théocratique et que ça vient à l’encontre de la démocratie, cette démocratie si franche, si juste, si vertueuse. À ce que je sache, le Vatican aussi est une théocratie et on en fait pas un ennemi de la démocratie pour autant.
Mais bon, ça doit être ainsi sinon la Chine ne sera pas contente et ça pourrait entraîner des conséquences. Et quoi encore ? Évidemment, que le Chine ait envahit le Tibet et tué plus d’un million de personnes entre 1949 et 1979 (un génocide selon un rapport de la Commission internationale des juristes), y’a rien là. Qu’elle ait noyé dans le sang 214 manifestations pacifistes et spirituelles pour l’indépendance depuis 1987 (selon Amnesty International) et qu’elle ait mis en ruines les monastères, y’a rien là. Mais qu’un pays démocratique accueille un leader bouddhiste pacifiste à l’autre bout du monde, ça c’est franchement dégoûtant. Si j’osais faire de l’ingérence dans les affaires internes de la Chine, je lui lancerais ce message : Ferme la donc.
Samuel Thibault