Généralement nuageux

0°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 88%
Vent: S à 28.97 km/h
vendredi, 19 octobre 2012 16:12

Alerte AMBER : Chambly, première ville à s’impliquer

La municipalité de Chambly sera la première ville au Québec à participer au programme d’alerte AMBER (Alerte Médiatique But Enfant Recherché) qui sollicite, par divers moyens de diffusion, la participation de la population afin de retrouver rapidement un enfant victime d’enlèvement et dont la sécurité physique ou la vie est en danger.

C’est par le biais des panneaux électroniques, dont le premier des deux prévus est situé près du carrefour giratoire à l’angle des boulevards Fréchette et Anne-Le-Seigneur, que la municipalité participera au programme. Certains employés de la municipalité, dont le directeur général, Jean Lacroix, auront la responsabilité de relayer l’information requise pour les alertes AMBER, à toute heure du jour ou de la nuit. «Cela nécessite très peu d’investissement. Nous invitons les autres villes de la province à se joindre à nous afin de pouvoir poser des gestes concrets qui peuvent faire toute la différence lorsqu’un enfant disparait» a indiqué le maire de Chambly Denis Lavoie.

Pour l’annonce de cette participation de la ville, le maire de Rimouski et président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), Éric Forest, était sur place afin d’apporter son appuie à la municipalité de Chambly dans cette initiative. «Il est certain que nous comptons mettre une telle idée de l’avant à Rimouski mais, en tant que président de l’UMQ, je compte bien relayer le message à l’ensemble de nos membres».

Lors de cette annonce, Jocelyn Latulippe, commandant du district de la Montérégie pour la Sûreté du Québec, a indiqué qu’il comptait offrir sa collaboration à toutes les villes qui désirent implanter ce programme.

Soulignons que depuis le lancement du programme en 2003, 8 alertes AMBERS ont été lancées au Québec. Les résultats sont très intéressants puisque 9 enfants ont été retrouvés sains et saufs.

Quand déclenche-t-on une alerte ?

Pour qu’une alerte AMBER soit déployée, les quatre critères suivants doivent être présents simultanément et sans exception : L’enlèvement vise un enfant (une personne de moins de 18 ans) ; Le service de police a des motifs raisonnables de croire que l’enfant disparu a été victime d’un enlèvement ; Le service de police a des motifs raisonnables de croire que la sécurité physique et la vie de cet enfant sont sérieusement en danger ; Le service de police possède suffisamment de renseignements qui permettraient de localiser l’enfant, le suspect ou le véhicule utilisé par ce dernier.