SP_WEATHER_BREEZY

8°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 45%
Vent: S à 40.23 km/h
jeudi, 19 janvier 2012 09:01

Bertrand St-Arnaud et Marie Bouillé appuient les organismes communautaires famille

La députée d’Iberville, Marie Bouillé, et le député de Chambly, Bertrand St-Arnaud, adhèrent aux revendications des organismes communautaires famille qui demandent essentiellement au gouvernement du Québec de rehausser leur financement. Au terme d’une rencontre de travail avec la directrice générale du Carrefour Familial du Richelieu, Guylaine Lapolice, la députée d’Iberville et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Marie Bouillé, s’est même engagée à déposer à l’Assemblée nationale la pétition qui circule à ce sujet depuis décembre dernier.

« Le ministère de la Famille met toute son énergie sur la gestion des services de garde et oublie sa responsabilité à l’égard des organismes communautaires famille. Le ministère doit se doter d’une vraie vision familiale et y inclure les organismes communautaires famille en leur offrant un financement adéquat », a affirmé d’entrée de jeu la députée d’Iberville.

« Les MRC Vallée-du-Richelieu et Rouville accueillent de plus en plus de jeunes familles. Les besoins à cet égard sont nombreux et, pourtant, le Carrefour Familial du Richelieu, qui couvre une bonne partie de ce territoire et qui rend des services de très grande qualité, n’a pas vu son budget augmenter d’un seul sou depuis presque 10 ans ! Ça n’a pas de bon sens ! », a ajouté le député de Chambly.

Rappelant que les organismes communautaires famille rejoignent annuellement plus de 100 000 familles et qu’ils représentent des milieux d’entraide, de soutien et de développement exceptionnels pour les membres de ces familles, Marie Bouillé et Bertrand St-Arnaud demandent au gouvernement de mieux les soutenir. « Le Québec a connu un vrai baby-boom ces dernières années et, pourtant, le financement des organismes communautaires famille n’est que de 59 000 $ par organisme par année, deux fois moins en moyenne que les autres organismes communautaires. Le ministère de la Famille doit dorénavant voir les organismes communautaires famille comme des partenaires à part entière de la politique familiale et cela passe par un financement plus substantiel, qui croît en fonction des besoins », ont conclu les députés.

Marie Bouillé et Bertrand St-Arnaud invitent la population à signer la pétition demandant de rehausser le financement des organismes communautaires famille en se rendant au Carrefour familial du Richelieu (856, Grand Boulevard, Chambly) ou à leurs bureaux de circonscription.