Nuageux

1°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 44%
Vent: E à 17.70 km/h
mardi, 24 mai 2011 01:00

Comment respecter les voies réservées

Du 23 mai au 17 juin prochain, l'Agence métropolitaine de transport (AMT) incite les automobilistes à redoubler d'efforts afin de respecter les 85,2 km de voies réservées qu'elle gère dans la grande région métropolitaine de Montréal et sur la Rive-Sud. Mises en place pour alléger la circulation et rendre les transports collectifs plus efficaces, les voies réservées sont utiles et efficaces à condition que les automobilistes respectent la signalisation.

Facilement identifiables par un losange allongé, les voies sont réservées aux autobus, aux taxis et, dans certains cas, aux covoitureurs. Les panneaux de signalisation indiquent clairement pour qui la voie est réservée, ainsi que les jours et les heures où celle-ci est en opération. Dans les prochaines semaines, plusieurs blitz de sensibilisation seront effectués dans la région de la Rive-Sud visant à faire évoluer les comportements afin que le respect des voies réservées devienne un réflexe acquis. Rappelons que les conducteurs fautifs sont passibles d'une amende pouvant atteindre 200 $.

« Les voies réservées sont essentielles, car elles accélèrent la circulation des usagers du transport collectif, rendant l'utilisation des autobus plus alléchante. Plus le service sera efficace, plus de gens feront le choix du transport en commun, plus la circulation routière sera améliorée. Les voies réservées répondent donc à des critères d'efficacité et de développement durable en ce sens qu'elles permettent d'offrir un service plus rapide et plus fiable » rappelle Joël Gauthier, président-directeur général de l'AMT.

Ceux qui roulent, s'arrêtent temporairement ou stationnent leur véhicule dans les voies réservées nuisent donc à la circulation des autobus et des taxis, qui sont obligés de les contourner. En fait, il suffit d'un seul véhicule stationné dans chacune des voies réservées à l'heure de pointe pour pénaliser plus de 50 000 clients des transports collectifs en période de pointe.

Le corridor de l'autoroute 10 qui est emprunté chaque jour par de nombreux résidents de la région, constitue le deuxième plus important axe de transport collectif entre l'île de Montréal et ses couronnes. On y compte plus de 45 000 déplacements quotidiens.