Généralement nuageux

-5°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 80%
Vent: ENE à 11.27 km/h
mercredi, 14 septembre 2011 01:00

Inondations à Marieville : Alain Ménard annonce de nouvelles mesures

Suite à la houleuse réunion d’information de la ville de Marieville le 6 août dernier au sujet des inondations subies par quelque 250 citoyens, la municipalité a décidé de procéder à de nouvelles validations du réseau sanitaire et pluvial pour obtenir des recommandations.

Comme on le sait, 250 résidences, principalement situées dans le secteur du Domaine des Ruisseaux, ont été inondées le 28 août dernier lors du passage de la tempête Irène sur le Québec. La municipalité affirme avoir entendu le message clair lancé par les citoyens lors de cette fameuse réunion où les participants ont demandé au maire Alain Ménard et aux conseillers municipaux de prendre leur responsabilité et d’évaluer le système de la ville. Pour eux, bien que la situation ait été exceptionnelle lors de la soirée du 28 août (130 millimètres de pluie en quelques heures), cela n’explique pas tout. Plusieurs personnes ont affirmé que ce n’est pas la première fois que des résidences de ce quartier sont inondées.

Dans un premier temps, la Ville fera effectuer une revalidation de son réseau d’égouts sanitaire et son réseau d’égouts pluvial. « Cette première étape est nécessaire et nous permettra d’avoir des recommandations s’il y a lieu. Nous voulons que les citoyens aient une pleine confiance en nos installations et nous ne négligerons aucune mesure pour y arriver. Mais chaque étape doit suivre son cours, et les citoyens seront informés régulièrement de tout développement dans le dossier » a expliqué Monsieur Ménard.

Parmi les résidences touchées, beaucoup sont situées dans le secteur du Domaine des Ruisseaux, mais il y en a également de nombreuses disséminées à travers le territoire. « On retrouve différents types d’installations dans la Ville et comme les résidences inondées se retrouvent sur chacun de ces réseaux, nous ne pouvons donc pas généraliser la situation. Plusieurs facteurs sont en cause et il faut recenser toutes les résidences touchées pour dresser le portrait global de la situation. Ce processus administratif prend un certain temps et nous devons le respecter » a ajouté Monsieur Ménard.

Comme on le sait, une pétition demandant à la municipalité d’agir immédiatement afin de régler ce problème compte maintenant 450 signatures. De nombreuses mises en demeure ont été acheminées à la Ville afin que cette dernière prenne ses responsabilités et dédommage les sinistrés. Les citoyens n’ont pas l’intention d’en rester là. Lors de la séance du 6 septembre dernier, plusieurs d’entre eux ont avisé le maire qu’ils comptaient intenter un recours collectif contre la municipalité.