Partiellement nuageux

28°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 60%
Vent: SW à 11.27 km/h
mercredi, 01 avril 2009 20:00

« Richelieu est une ville morte » - François Villeneuve

François Villeneuve, citoyen de Richelieu depuis 35 ans, a des idées plein la tête. Frustré par le travail du maire Jacques Ladouceur, il compte se présenter comme son successeur lors des prochaines élections municipales, en novembre prochain. François Villeneuve, un Richelois de naissance impliqué dans la communauté, assiste régulièrement aux séances du conseil municipal. Et il en a marre du maire Ladouceur. « Le maire est carrément absent. Il ne prend pas le temps d’écouter ses concitoyens. Il n’y a pas de communication entre lui et les Richelois », a indiqué hier le futur candidat lors d’un entretien téléphonique. M. Villeneuve, qui a été pompier durant une dizaine d’années à Richelieu et maintenant journalier à Montréal, donne l’exemple de l’étude de Raymond Chabot Grant Thornton commandé par le maire Ladouceur, au coût de plusieurs milliers de dollars, alors que les recommandations des citoyens impliqués dans les différents comités de la Ville n’ont pas été entendues selon lui. M. Villeneuve affirme avoir déjà bien des idées en tête pour le développement de sa ville natale. « Des idées qui ne coûteraient pas trop chers », souligne-t-il.

Parmi celles-ci, François Villeneuve caresse la vision de construire un aréna à Richelieu et de transformer l’ancienne mairie de Notre-Dame-de-Bonsecours en centre communautaire. « Nos aînés s’ennuient et nos jeunes n’ont rien à faire. Si je deviens maire, je compte prendre mes outils personnels pour aller travailler moi-même sur les lieux et arranger un endroit d’activités pour la population. À côté de cette bâtisse, j’ai en tête la création d’un jardin communautaire extérieur », explique le citoyen, qui compte contribuer de ses propres mains au développement de Richelieu. « J’ai beaucoup d’autres idées, comme la construction d’un parc de planches à roulettes urbain intérieur pour les jeunes et d’un parc pour chiens et réutilisant comme clôture le back-stop du terrain de base-ball non-utilisé ». Une approche pour le moins originale pour François Villeneuve, qui a déjà créé sa plate-forme et réservé un nom en vue des prochaines élections, soit le Parti nouveau Richelieu. Soulignons que le citoyen a déjà contacté trois personnes pour se joindre à lui en vue des prochaines élections. Sans les nommer, M. Villeneuve conclut que ceux-ci sont en période de réflexion.