mercredi, 04 mars 2020 11:00

Le MTQ fait l’essai d’un pont modulaire à Carignan

Emplacement ou le MTQ procédera au montage et au test du pont modulaire (Photo: Mathieu Tye) Emplacement ou le MTQ procédera au montage et au test du pont modulaire (Photo: Mathieu Tye)

 

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) informe les usagers de la route qu'il procédera au cours des prochaines semaines à l'assemblage d'un pont modulaire dans le secteur de l'échangeur des autoroutes 10 et 35, à Carignan.

Afin de se préparer et d'accroître sa résilience face à des situations imprévisibles qui pourraient affecter la sécurité civile, le Ministère explore divers nouveaux outils et mécanismes qui lui permettraient, par exemple, de limiter les effets qu'engendrerait la fermeture d'une structure pour des raisons de sécurité. C'est pourquoi le Ministère des Transport du Québec a fait l'acquisition de cette structure portative et qu’il souhaite procéder à son assemblage afin de la tester avant de l'utiliser dans une situation d'urgence réelle.

Le MTQ croit que cette opération permettra de gagner en efficacité lorsque le déploiement du pont s'avérera nécessaire.

Emplacement et période du projet de test

Les usagers de la route circulant dans le secteur de l'échangeur des autoroutes 10 et 35 à Carignan pourront observer les avancements du projet. Les travaux d'assemblage ainsi que les tests auront lieu dans l'espace vacant du cadran sud-ouest de l'échangeur appartenant au MTQ et n'entraînant ainsi aucune entrave sur le réseau routier. Après avoir réalisé les tests pour s'assurer de la fonctionnalité de la structure, le pont modulaire sera démonté. Le ministère prévoit être en mesure d’effectuer les opérations au cours des mois de février, mars et avril. Le MTQ tient à mentionner que en cas de conditions météorologiques défavorables ou de contraintes opérationnelles, ces travaux pourraient être reportés ou prolongés.

Utilisation en situation réelle

Ce type de pont préfabriqué en acier s’adapte à plusieurs situations grâce à une longueur pouvant varier de 40 à 100 mètres. Cette structure pourrait servir de façon temporaire dans certaines situations. Le Ministère pourrait l’utiliser pour limiter les effets du bris d’une structure ou lorsqu’un pont doit être fermé pour des raisons de sécurité. L’installation de ce modèle de pont est faite par poussage. L’assemblage se fait donc au sol et la structure est ensuite poussée à l’endroit désiré. Afin de pouvoir utiliser cette technique dans une situation réelle, un espace suffisant doit être disponible à proximité et la route ne doit pas présenter de courbes prononcées. Le temps d’installation de ce pont modulaire varie en fonction du site disponible pour l’assemblage et de la longueur requise.

 

Texte de Mathieu Tye