Nuageux

10°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 81%
Vent: SSE à 28.97 km/h
jeudi, 12 mars 2015 09:08

Érablière 2.0

Arancini, salade de couscous et côtes levées au cidre ne sont pas des mets que l'on s'attend à goûter dans une cabane à sucre. Pourtant, le chef propriétaire de l'érablière Les quatre feuilles de Rougemont, Dominic Miron, offre ces plats dans son menu du temps des sucres. Une initiative qui profite au chef comme à sa clientèle.

Dans la foulée des chefs qui ouvrent des cabanes à sucre gastronomiques, Dominic Miron a décidé de repenser le menu d'érablière traditionnel. « Quand on a repris la cabane l'an dernier, on voulait remettre le menu au goût du jour parce que les repas de cabane à sucre se répètent beaucoup», affirme le propriétaire. « On s'est beaucoup inspiré de ce qui se fait par les autres chefs, comme Martin Picard du Pied de Cochon ou Louis-François Marcotte», ajoute-t-il.

Depuis 2014, l'érablière Les quatre feuilles propose à ses clients un buffet où gratin dauphinois de patates douces côtoie oreilles de crisse. Ce menu atypique a d'ailleurs suscité le questionnement des clients. « On a beaucoup de questions de notre clientèle. Les gens sont généralement étonnés par ce que l’on offre », remarque Dominic Miron.

Il semble que les clients soient agréablement surpris par le menu de l'érablière rougemontoise. « La réponse des clients est très positive. L'an dernier, il y a même des personnes qui sont revenues sept fois !» raconte-t-il. Cela dit, il est parfois difficile d'aller manger aux Quatre feuilles chaque fin de semaine de la saison, car la salle de 550 personnes affiche complet certains jours.

« C'est très important de se démarquer des autres érablières. On essaye d'introduire des nouveautés chaque année », souligne Dominic Miron. En Montérégie seulement, on compte plus d'une cinquantaine d'érablières. Un menu éclectique peut donc être un atout pour tirer son épingle du jeu.

par Dominique Degré