Partiellement nuageux

13°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 60%
Vent: S à 35.40 km/h
mardi, 06 novembre 2007 19:00

Moins de sodium pour notre coeur

Alors que selon les plus récentes estimations de Santé Canada, plus de 90 % des enfants de 4 à 8 ans, 97 % des adolescents et plus de 80 % des adolescentes excèdent l’apport maximal tolérable en sodium, le gouvernement du Canada a annoncé qu’il souhaitait réduire cet apport afin de lutter contre les maladies cardiovasculaires. Le ministre de la Santé, Tony Clement, a affirmé dernièrement que le gouvernement créera un groupe de travail pour étudier les moyens de combattre la consommation excessive de sodium chez les Canadiens. « Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès au Canada et la consommation de sodium est l’un des facteurs qui contribue à cette situation et sur lequel nous pouvons avoir une incidence. La création de ce groupe de travail représente une contribution majeure pour aider les Canadiens à améliorer leur santé et celle de leur famille », a déclaré le ministre Clement. D’autres estimations indiquent que plus de la moitié des Canadiens ont un apport élevé en sodium, provenant principalement d’aliments préparés, ce qui augmente le risque d’hypertension artérielle.

L’hypertension est l’un des plus facteurs de risque les plus importants pour les maladies cardiovasculaires. Selon des données tirées de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2004, jusqu’à 90 % des hommes de plus de 19 ans et 65 % des femmes dépassent l’apport en sodium à partir duquel le risque potentiel d’effets indésirables augmente.