Nuageux

19°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 59%
Vent: SE à 28.97 km/h
mardi, 10 mars 2009 20:00

Multiplication des allergies alimentaires

Les allergies alimentaires sont en recrudescence dans le monde depuis plusieurs années si bien qu’aujourd'hui, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) place ces allergies comme le 4e problème mondial de santé publique. Jusqu'à 15 ans, les allergies alimentaires les plus fréquentes proviennent de produits d'origine animale. L’œuf à lieu seul est responsable de plus du tiers des cas d'allergies alimentaires chez cette tranche d'âge, suivi par le lait de vache. Globalement, on peut dire que les enfants sont le plus souvent allergiques aux protéines animales alors que les adultes sont plus touchés par les allergies aux produits d'origine végétale, à une exception près toutefois : l'arachide, un allergène qui peut toucher sévèrement les jeunes. Selon des chercheurs, une diversification trop précoce de l'alimentation des nourrissons et un allaitement à base de lait de vache peuvent être responsables de l’apparition d’allergies alimentaires pédiatriques. L'intérêt préventif de l'allaitement au sein pendant les six premiers mois de la vie de bébé a par ailleurs été démontré à cet égard. À défaut, il est préférable d’opter pour un lait en boîte hypoallergénique.

Chez les adultes, tout ingrédient, même le plus banal et qui plus est à l'état de traces, peut provoquer une allergie. L’Association québécoise des maladies alimentaires estime qu’entre 151 000 et 300 000 Québécois souffrent de ce type d’allergies, soit de 2 à 4 % de la population.