Partiellement nuageux

23°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 83%
Vent: SSW à 11.27 km/h
mardi, 08 décembre 2009 19:00

Quand les calories sont au menu

Alors que l’affichage des calories sur les menus de certains restaurants s’est répandu aux États-Unis, une étude effectuée par la Ville de New York démontre que la réglementation ne semble pas donner les résultats escomptés. Pire, elle provoquerait  plutôt l’effet contraire. Alors que New York fut la première ville à adopter une réglementation obligeant certains restaurants à afficher le contenu calorique de leurs mets, les chercheurs ont mené une enquête dans certains quartiers défavorisés. Ils y ont suivi près de 1 200 clients dans 19 restaurants appartenant à quatre chaînes - McDonald’s, Wendy’s, Burger King et Kentucky Fried Chicken (PFK) - avant et après l’application du règlement. Et alors que 88 % des gens ont déclaré avoir acheté un mets moins calorique grâce à l’affichage, l’analyse des factures émises après l’achat des repas a pourtant révélé qu’en moyenne, les participants consommaient en fait davantage de calories. Il semble aussi que seulement 50 % d’entre eux remarquaient l’affichage, pourtant bien en vue.

Au Québec, la Coalition québécoise sur la problématique du poids croit que l’affichage des calories dans les menus évacue la qualité nutritive des aliments et exerce une pression supplémentaires sur ceux et celles qui se préoccupent excessivement de leur poids. La coalition souligne qu’il serait préférable de privilégier un encadrement qui s’attaquerait plutôt au contenu de l’assiette.