Luc Noiseux
Nuageux

-3°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 56%
Vent: E à 17.70 km/h
mardi, 07 août 2012 02:00

Bertrand St-Arnaud et ses collègues dénoncent un possible favoritisme

Bertrand St-Arnaud, député sortant de la circonscription de Chambly et actuel candidat du Parti Québécois (PQ), était à la permanence de son parti, hier, afin de dévoiler ce qu’il considère comme un cas de favoritisme du gouvernement de Jean Charest.

 

Lors de cette conférence de presse, M. St-Arnaud, accompagné de ses collègues candidats de Marie-Victorin et Gouin, Bernard Drainville et Nicolas Girard, ont affirmé que le gouvernement libéral a vendu de gré à gré à la Fondation F. Catania un terrain destiné à ériger un centre communautaire à Brossard. Le terrain a plutôt été revendu à un promoteur qui a construit des condominiums. « Avec l'aval du gouvernement, le trésor public a perdu 1 million de dollars au bénéfice de la fondation d'un entrepreneur près du gouvernement libéral. C'est extrêmement troublant », a indiqué Bernard Drainville. En fait, le Parti québécois accuse les Libéraux d'avoir favorisé un donateur de leur caisse électorale.

Bertrand St-Arnaud a profité de cette tribune pour annoncer des mesures que son gouvernement, s’il était élu, mettrait en place : «Le PQ limiterait les contributions individuelles à 100 $ et instaurerait un système de financement des partis essentiellement public. Cette mesure serait à coût nul pour les contribuables parce que le crédit d'impôt pour les dons aux partis serait éliminé.»

Soulignons que cette sortie du député de Chambly et ses collègues survient au lendemain de l’annonce de la candidature de Jacques Duchesneau pour la Coalition Avenir Québec. Le PQ affirme qu’il faut plus qu’un seul homme pour s’attaquer aux problèmes de corruption au Québec.