Généralement nuageux

6°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 62%
Vent: SSW à 22.53 km/h
vendredi, 23 novembre 2012 00:50

Pour une assurance-emploi à échelle humaine

Un citoyen qui perd son emploi ne devrait pas être forcé de quitter sa région pour continuer à travailler. Or, avec la réforme de l’assurance-emploi des conservateurs, cette situation pourrait devenir la norme. Même si nous subissons toujours les contrecoups de la crise économique, le gouvernement conservateur a en effet décidé d’aller de l’avant avec une réforme qui pénalisera 35% des travailleurs québécois au chômage.

La réforme obligera les travailleurs à accepter n’importe quel emploi situé à moins d’une heure de route de leur domicile, sous peine de perdre leurs prestations. Qu’importe si le poste proposé ne correspond pas à l’expertise du chômeur ou que le salaire offert est beaucoup moins intéressant: le prestataire devra dire oui à n’importe quel boulot.

Pour l’industrie du tourisme, de l’agriculture ou de la pêche, par exemple, ces changements sont catastrophiques. Ils mèneront à une perte d’expertise et à un exode de la population, forcée de quitter la région pour survivre.

Je crois sincèrement que nous méritons mieux. C’est pourquoi aux côtés de mes collègues néo-démocrates, je travaille chaque jour à faire comprendre à Stephen Harper à quel point cette mesure sera dommageable pour nos communautés.

Il y a quelques semaines, ma collègue Anne-Marie Day a entamé une tournée pancanadienne pour recueillir l’opinion de nos concitoyens et concitoyennes sur le sujet. Elle veut aussi expliquer la position du NPD par rapport à l’assurance-emploi. Pour nous, l’accès à l’assurance-emploi devrait être élargi, et non l’inverse. Nous croyons, par exemple, que la période d’admissibilité devrait être ramenée au seuil de 360 heures de travail et que les prestations devraient être fixées à 60% des 12 meilleures semaines de la période de référence.

Jusqu’à présent, la réponse des gens à la tournée de Mme Day a été fantastique. Plusieurs travailleurs sont inquiets, mais ils gardent espoir : avec le NPD, ils ont un parti sur lequel compter pour défendre leurs intérêts. Soyez assurés, chers amis, que c’est ce que je continuerai à faire d’ici aux prochaines élections, en 2015.

Matthew Dubé, Député de Chambly-Borduas

1-877-741-7802