jeudi, 29 novembre 2012 00:00

Savoir s’habiller pour le « party » de bureau

C’est durant les deux prochains week-ends que se déroulera la majorité des soirées de Noël pour les entreprises. Voilà une belle façon de socialiser avec les collègues en dehors des heures de bureau, et de pouvoir enfin se vêtir d’une manière qui reflète notre personnalité.

La plupart des milieux de travail possèdent un certain code vestimentaire. Certains établissements imposent l’uniforme, d’autres refusent le port du jeans ou de la mini-jupe. Le travail dans d’autres endroits demande de se vêtir en fonction des tâches à accomplir. Il est certain que le milieu de la construction ne donne pas beaucoup d’occasions de porter le « smoking » et que le domaine hospitalier n’est pas exactement propice à la paillette. Les soirées de Noël des entreprises permettent aux travailleurs d’exprimer leur personnalité vestimentaire. Mais attention, il y a des limites à l’expression de ses goûts. Certaines tenues n’ont tout simplement pas leur place dans ces fêtes.

Si l’adjointe réservée arrive vêtue d’un ensemble très sexy, cela risque simplement de faire sourire les collègues. Si l’homme d’entrepôt que l’on a l’habitude de voir fringué de ses pantalons de travail et de ses bottes à pointes d’acier arrive vêtu d’un élégant complet ou d’un ensemble dernier cri, la surprise générale devrait être positive.

Là où il faut faire attention, c’est dans l’expression de sa personnalité si elle est trop en dehors des normes. Les amoureux du fétichisme ne devraient pas arriver avec leur ensemble en latex. Les amateurs de métal lourd devraient garder leur style inspiré des morts à la maison. Les travestis devraient y penser deux fois avant d’arriver à la soirée maquillés, coiffés et arborant une jolie robe.

N’oubliez pas que, si ces soirées sont faites pour s’amuser, vous êtes toujours dans votre milieu de travail et votre supérieur vous regarde du coin de l’œil. Sachez faire preuve de discernement vestimentaire avant de vous présenter dans ces réceptions. N’oubliez pas que le lundi matin arrive rapidement et que la dure réalité de votre milieu de travail vous rattrapera très vite!