vendredi, 11 octobre 2013 07:47

Le restaurant du Manoir Ramezay prône une alimentation locavore

Vous privilégiez le contact direct avec le producteur? Les produits que vous consommez proviennent majoritairement de 160 km ou moins de la maison? L’économie locale vous préoccupe? Alors, vous êtes vous aussi un locavore! Souhaitant partager leur passion pour la cuisine avec la population du Cœur de la Montérégie, Éric Bellemare et Karine Grenier, ont fait l’acquisition du Restaurant du Manoir Ramezay à l’été 2013.

Leur intérêt pour les produits d’ici ne date pas d’hier! En 2010, l’ancien chef du restaurant Le Coin de la Baie à Chambly, Éric Bellemare, s’est mérité une cinquième place à la première édition du Combat des Toques : une compétition où les concurrents devaient présentés des recettes mettant à l’honneur les produits du Québec. La qualité des recettes, l’aspect novateur des créations, le professionnalisme, la présentation et la motivation étaient parmi les critères d’évaluation.

Peu de restaurateurs peuvent se dire locavores. Cette pratique demande du temps et de la patience, sans compter beaucoup de persévérance et énormément de passion. Le chef propriétaire doit s’entretenir un à un avec chaque producteur et goûter chaque aliment dans le but de tisser des liens serrés et ainsi dénicher des produits exceptionnels qui plairont aux papilles gustatives de ses clients.

Une philosophie plutôt récente

Le terme locavore a été créé en 2005 par une résidente de San Francisco qui désirait mettre au défi les habitants de sa ville à ne consommer que des aliments provenant de moins de 160 km de leur résidence pendant 30 jours. Ce défi eut un grand engouement tellement, qu’en 2007 le New Oxford American Dictionary décida d’introduire ce mot au vocabulaire américain. Ce dernier définit un locavore comme étant une « personne qui recherche de la nourriture produite localement ». Cette même année, locavore reçu le prix du « mot de l’année ».

Du côté québécois, une « personne qui décide de ne consommer que des fruits et légumes et de saison, pour contribuer au développement durable » est la définition donnée dans le Petit Larousse illustré. Il faut préciser qu’un vrai locavore porte aussi une attention particulière à tous les produits provenant d’un producteur, pas seulement à ceux cultivés en terre.

Au Québec, l’engouement ne fait que commencer!

Pour vous imprégner de cette nouvelle tendance, le Restaurant du Manoir Ramezay offre une fine cuisine du terroir de très haute qualité où tous les sens seront sollicités de manière à procurer une expérience unique et inoubliable. Les propriétaires vous accueillent du mercredi au samedi pour un dîner ou un souper ou encore les samedis et dimanches pour une bonne table d’hôte du soir!  Consultez leur menu à la carte ou allez saliver à la lecture de la table d’hôte à l’ardoise, vous en serez ravie !

Un dîner d’affaires ? Le restaurant dispose d’une salle intime de 50 personnes ainsi que d’une terrasse pouvant accueillir 30 convives. Une carte des vins et bières de micro-brasserie de la région sont également offerte. Ils ont pensé à tout! Avec son cachet unique et son architecture datant des années 1809, un chef locavore et une ambiance chaleureuse cette table vous plaira assurément.

Source : inspiremag.ca